Soutenu par le programme d’attribution de subventions de la Fondation, Vincent Caron nous a dit :

« Au-delà de simplement démontrer que la théorie ne collait pas à la pratique, le soutien de la Fondation a permis de développer une nouvelle compréhension de l’interprétation du contrat d’assurance de responsabilité professionnelle offrant ainsi des outils concrets pouvant servir d’argumentaire aux praticiens impliqués dans un dossier mettant en jeu un tel contrat ».

Pour en savoir plus