Découvrez l'entrevue vidéo de Louise Langevin sur l'autonomie procréative

 

Qu’est-ce que l’autonomie procréative ? Comment ce sujet peut-il concerner chaque femme ? Pourquoi ce sujet de recherche est-il important à ses yeux ?
Ce sont certaines des questions auxquelles nous répond la Professeure Louise Langevin que nous avons rencontré pour une entrevue à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes.

 

La Fondation du Barreau du Québec a soutenu la rédaction de deux ouvrages de Louise Langevin à travers son programme de subventions :

Me Louise Langevin, AD.E.

Professeure titulaire à la Faculté de droit de l’Université Laval

Membre du Barreau du Québec

Louise Langevin est professeure titulaire à la Faculté de droit de l’Université Laval, à Québec, depuis 1991. De 2016 à 2018, elle a été directrice de la revue Les Cahiers de droit. De 2006 à 2009, elle a été titulaire de la Chaire d’étude Claire-Bonenfant sur la condition des femmes de l’Université Laval. Elle est aussi, depuis 1986, membre du Barreau du Québec, qui lui a décerné le Mérite Christine-Tourigny en 2010 pour son engagement social et son apport à l’avancement des femmes dans la profession. Elle a été secrétaire juridique auprès du très honorable Feu Antonio Lamer, ancien juge en chef de la Cour suprême du Canada, Ottawa. Elle a été corédactrice de la Revue Femmes et Droit de 1999 à 2012 et a été active auprès de l’Agence universitaire de la Francophonie de 2004 à 2009.

En savoir plus
Ses champs de recherche et d’enseignement portent sur les théories féministes du droit, les droits fondamentaux ainsi que sur les obligations conventionnelles et extracontractuelles. En 2012, Louise Langevin a publié avec Nathalie Des Rosiers et Marie-Pier Nadeau L’indemnisation des victimes de violence sexuelle et conjugale, 2e édition (Éditions Yvon Blais, 630p.). En juillet 2014, cette monographie a obtenu le prix Walter-Owen de la Fondation de la recherche juridique qui vise à reconnaître l’excellence en matière de rédaction juridique et à récompenser d’exceptionnels projets canadiens qui renforcent la qualité de la recherche en droit au pays. Louise Langevin a travaillé sur le consentement des femmes en matière contractuelle, sur la maternité de substitution, ainsi que sur la question de la traite des femmes. Elle est l’auteure de l’ouvrage Le droit à l’autonomie procréative des femmes : entre liberté et contrainte (Ed Yvon Blais, 2020).