Doris Farget

Me Laurence Bich-Carrière

Associée chez Lavery

Gouverneure de la relève

En savoir plus sur la formatrice.

Émojiis, émoticônes et autres pictogrammes : Qu’en disent les tribunaux ?

Mardi 16 juin à 13h30 – Formation de 90 minutes, en français

Comment le droit traite-t-il les émojis, les émoticônes et autres pictogrammes numériques destinés à clarifier ou nuancer un texte écrit, dénué de ces aides à la communication que sont le ton, les expressions faciales ou la gestuelle?

Consultez le syllabus complet.

Doris Farget

Me Laura Cárdenas

Avocate chez DLA Piper

Auxiliaire de recherche à la Cour suprême du Canada

En savoir plus sur la formatrice.

Blended families in the eyes of comparative succession law

Mardi 16 juin à 15h30 – Formation de 75 minutes, en anglais

Blended families, created by the re-coupling of individuals with children from previous unions or otherwise preceding the new union, are not new to Canadian society. Yet, Canadian legal systems still struggle to find ways of accounting for their specificities in various legal realms. This presentation focuses on the way laws on inheritance treat blended families.

Consultez le syllabus complet.

Doris Farget

Professeur Yaëll Emerich

Professeure agrégée à la Faculté de droit de l’Université McGill

En savoir plus sur la formatrice.

Droit commun des biens : Perspective Transsytémique

Mercredi 17 juin à 14h – Formation de 75 minutes, en français

Cette formation s’appuie sur l’ouvrage Droit commun des biens : Perspective transsystémique. Cet ouvrage propose une approche comparative intégrée ou transsystémique du droit des biens dans les traditions civilistes et de common law.

Consultez le syllabus complet.

 

Doris Farget

Professeur Pascal Fréchette

Professeur à l’Université de Sherbrooke

En savoir plus sur le formateur.

La restitution des prestations

Mercredi 17 juin à 15h30 – Formation de 75 minutes, en français

L’ouvrage du professeur Fréchette est le premier en droit québécois à approfondir le thème de la restitution des prestations, concept émergent en droit des obligations. Geste simple en apparence, le fait de « rendre ce qui a été reçu » soulève en réalité des difficultés importantes liées notamment au passage du temps. L’anéantissement du contrat, la réception de l’indu et l’impossibilité d’exécuter une obligation en raison d’un événement de force majeure ne sont que quelques-uns des cas visés.

Consultez le syllabus complet.