La Fondation, signataire de la Déclaration de la justice participative, a choisi d’orienter au courant de l’année certains de ses projets vers les modes alternatifs de prévention et de règlement des différends (PRD). Il s’agit pour nous d’être un partenaire dans le changement de la culture judiciaire et de démontrer la complémentarité de ces modes de règlements des conflits, aussi appelés justice participative, par rapport à la justice traditionnelle. En effet, selon un sondage ADAJ, la majorité des Québécois préfèrent avoir recours aux PRD plutôt qu’à un procès. 

Cette orientation prend forme à travers différentes initiatives :

  • Nous sommes partenaire de la 12ème édition de la Table ronde sur la justice participative, organisée par le Barreau de Montréal.
  • Nous avons lancé notre programme d’attribution de subventions 2019 sur le thème « Comment les modes privés de prévention et de règlement des différends transforment-ils notre système de justice? ».
  • Notre soirée-conférence du 22 octobre prochain, qui va rassembler plus de 450 personnes, événement phare de notre année et de la communauté juridique dans son ensemble, s’inscrit dans cette même thématique. Elle sera en effet l’occasion d’une rencontre entre Lucien Bouchard et Jean Charest sur le thème « Comment travailler avec ses adversaires ? » afin de sensibiliser davantage le milieu juridique et le monde des affaires sur les modes alternatifs de règlements de différends.
  • Et d’autres annonces sont à venir au courant des prochaines semaines !