Web-conférence de Me Laurence Bich-Carrière

Émojis, émoticônes et autres pictogrammes: qu'en disent les tribunaux?

Visionnez la rediffusion:

Comment le droit traite-t-il les émojis, les émoticônes et autres pictogrammes numériques destinés à clarifier ou nuancer un texte écrit, dénué de ces aides à la communication que sont le ton, les expressions faciales ou la gestuelle?

À travers une étude empirique de la jurisprudence canadienne, mais puisant aussi à la linguistique, la sémiologie, la théorie de la communication ou les études culturelles, Me Laurence Bich-Carrière, Gouverneure de la Fondation et Associée chez Lavery, de Billy mettra en lumière certains biais de conception (notamment sur le plan des normes informatiques internationales) et de perception liés aux émojis et à analyser leur incidence sur le droit, particulièrement le droit judiciaire, le droit de la preuve et la méthodologie de la recherche juridique.

La présentation de Me Laurence Bich-Carrière est issue de son article Émojis, émoticônes et autres pictogrammes : Qu’en disent les tribunaux ? primé au Concours juridique 2019 dans la catégorie Manuscrit d’article juridique et actualisé à l’occasion de cette web-conférence.

Les profits de l’événement permettent à la Fondation de poursuivre ses actions pour l’avancement du droit.

 

EN SAVOIR PLUS SUR NOTRE CONFÉRENCIÈRE

Me Laurence Bich-Carrière
Gouverneure de la Fondation

Associée chez Lavery, de Billy

Membre des barreaux du Québec et de l’Ontario, Laurence Bich-Carrière exerce au sein du groupe de Litige et règlements de différends chez Lavery, de Billy, dans une pratique polyvalente : action collective, affaires municipales, consommation, construction, droit administratif, expropriation, sont autant de domaines dans lesquels ses services sont retenus.

Dans ce cadre, elle est appelée à représenter divers clients devant les tribunaux, notamment devant les instances d’appel, mais aussi à les conseiller en matière de rédaction, de négociation contractuelle ou de règlement et relativement à la gestion des risques.
Lauréate de plusieurs concours de plaidoirie, au Québec comme à l’international, Me Bich-Carrière est aussi l’auteure de plusieurs publications scientifiques, notamment en matière de diffamation, de technologies de l’information, de procédure et de droit constitutionnel. Proche des milieux académiques, elle contribue à la vie universitaire comme chargée de cours et comme chercheuse associée au Centre Paul-A. Crépeau de droit privé et comparé. Elle s’implique aussi activement dans la communauté juridique, notamment auprès du comité sur la procédure civile du Barreau du Québec et auprès de l’Association du Barreau canadien.

Intensifiées par une implication parascolaire active, les études universitaires de Me Bich-Carrière ont été couronnées par une présence continue au palmarès du doyen ainsi que par plusieurs bourses d’excellence dont la bourse Greville-Smith et la bourse de voyage MacDonald pour les études supérieures.
Après l’obtention d’une maîtrise à l’Université de Cambridge, Me Bich-Carrière a occupé le poste d’auxiliaire juridique auprès de l’honorable William Ian Corneil Binnie à la Cour suprême du Canada. Elle a également travaillé à la Conférence de La Haye pour le droit international privé et pratiqué le litige commercial au sein d’un cabinet pancanadien. Elle exerce auprès de Lavery depuis 2014.

MERCI À NOTRE PARTENAIRE PRÉSENTATEUR!

 

En savoir plus sur le CAIJ

Le CAIJ est le courtier en information juridique du Québec. Il négocie pour ses membres l’accès à l’information juridique essentielle, et ce, aux meilleurs coûts. Les ressources juridiques québécoises et canadiennes sont ainsi à la portée des membres où qu’ils soient et quelle que soit leur pratique.

En savoir plus: www.caij.qc.ca.

 

 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial